Recherche


Chorizo - Fotolia © Sergio Martínez

Chorizo

« Quand on le fait frire le pimenton s’échappe du chorizo et l’huile ainsi parfumée domine immanquablement le plat. Je préfère le croquer, à cru. » 

Alberto HERRAIZ

On connaît surtout le chorizo de la paëlla, mais cette saucisse sèche espagnole, apparue au XVIe siècle, peut être utilisée de bien d’autres manières. Faite d’un mélange de porc (parfois agrémenté de bœuf), d’ail, de poivre et de pimenton, une variété de paprika qui lui donne sa couleur rouge, cette saucisse fermentée et séchée doit être consommée rapidement ; conservez-la donc à l’abri de l’humidité à une température de 15 °C environ. Son petit goût fruité et son piquant reflètent ses accents du Sud et apportent aux préparations de riz, de pâtes ou de pommes de terre un rayon de soleil. J’aime aussi relever mes gratins de courgettes de quelques morceaux d’un bon chorizo, en glisser dans une poêlée de fruits de mer ou en faire rissoler quelques dés pour chahuter un cabillaud. En Espagne, on le sert comme un tapa, alors qu’en Amérique du Sud, cette saucisse accompagne les œufs brouillés du petit déjeuner.

Accords de Julie

Epices, herbes et condiments

  • Menthe

Poissons

  • Anchois
  • Cabillaud
  • Calamar
  • Coquille
  • Saint-Jacques
  • Moule

Fruits Frais

  • Poire

Légumes

  • Courgette
  • Epinard
  • Poireau
Accords des Chefs
  • Franck CERUTTI : riz
  • Alberto HERRAIZ: pain  
  • Christophe MORET: lotte 

Bouchées de chorizo à l’espagnole

  • Pour 6 à 8 personnes
  • Préparation : 15 minutes 
  • Cuisson : 20 minutes 

Coupez la corde de 200 g de chorizo souple. Mettez-le à cuire entier, 15 minutes à couvert, à petits frémissements avec 30 cl de vin rouge et 2 feuilles de laurier. Ôtez du feu et coupez le chorizo en rondelles d’1 cm que vous remettez dans le vin 3 à 4 minutes.

Coupez en rondelles de même épaisseur 200 g de pommes de terre, rattes ou nouvelles, déjà cuites. Dressez-les en déposant une feuille de menthe, puis une tranche de chorizo. Piquez le tout et servez tiède ou froid, mais non glacé.

Si cette recette vient du Sud, vous pouvez toutefois cuire le chorizo dans le cidre comme au nord de l’Espagne. Choisissez alors un cidre très brut : le cidre basque.