Ravioles d’épeautre au chèvre frais et olives de Nyons de Dagobert

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 200 g de farine de petit épeautre
  • 1 œuf
  • Eau

Pour la farce :

  • 240 g de chèvre frais
  • 16 olives de Nyons (ou olives noires de qualité)
  • 1 petit bouquet de basilic
  • Huile d’olive
  • Piment d’Espelette
  • Sel et poivre

La recette pas à pas...

  • 1

    Préparez la farce : ciselez finement une vingtaine de feuilles de basilic. Dénoyautez les olives après les avoir écrasées et concassez-les. Mélangez le chèvre, les olives, le basilic ciselé, une pointe de piment, du sel, du poivre. Arrosez d’un bon trait d’huile d’olive et mélangez. Réservez au frais.

  • 2

    Préparez la pâte : mélangez la farine et l’œuf en ajoutant un peu d’eau progressivement pour obtenir une pâte homogène, ni sèche, ni collante. Divisez la pâte en deux et étalez un premier pâton au rouleau avant de le laminer. La pâte ne doit pas être trop fine pour ne pas risquer de se déchirer.

  • 3

    Avec un emporte-pièce, taillez des disques de 9 cm de diamètre environ dans la pâte. Déposez une bonne cuillère à café de farce au centre, humidifiez les bords avec un peu d’eau et scellez-les en évacuant l’air.

  • 4

    Une fois les ravioles terminées, portez à frémissement une grande casserole d’eau salée. Plongez-les en deux fois (pour éviter qu’elles ne collent et ne fassent tomber la température de l’eau). Laissez cuire 3-4 minutes et égouttez-les avec une écumoire. Arrosez d’huile d’olive, décorez de basilic et servez.

  • 5

    Dagobert sert ces ravioles en entrée ou en accompagnement de son gigot d’agneau rôti.

Le conseil de julie

« La pâte à la farine d’épeautre sèche et s’oxyde vite. Si vous voulez la préparer à l’avance, conservez-la dans un film, à l’abri de la lumière. »