Taboulé libanais

Ingrédients

  • 3 bouquets de persil plat
  • 1 petit bouquet de menthe
  • 400 g de tomates
  • 50 g de boulgour très fin (1/3 verre)
  • 1 petit oignon blanc ou 2 oignons frais
  • Le jus d’un citron
  • 8 cl d’huile d’olive (1/3 verre)
  • Sel et poivre du moulin

La recette pas à pas...

  • 1

    Dans un grand saladier, versez le boulgour et recouvrez-le largement d'eau fraîche. Les grains vont tomber au fond du récipient tandis que les impuretés (résidus de paille et de sable) vont remonter à la surface. Retirez ces dernières à l'aide d'une écumoire, puis égouttez le boulgour en le versant dans un torchon et en pressant bien. Versez-le dans un saladier.

  • 2

    Coupez les tomates préalablement lavées en rondelles de 1/2 cm d'épaisseur, empilez 3 ou 4 tranches, puis recoupez-les en touts petits dés, sans les vider. Répartissez les dés de tomates sur le blé pour qu'il absorbe leur jus.

  • 3

    Coupez les oignons en dés aussi petits que les tomates et placez-les dans un récipient à part. Saupoudrez-les de sel et de poivre, frottez ou remuez-les (ceci a pour effet de les adoucir). Ajoutez-les dans le saladier. Arrosez avec le jus de citron.

  • 4

    Lavez le persil et séchez-le en le remuant vivement ou en le passant dans l'essoreuse. Coupez la plus grosse partie des tiges (conservez-les pour un bouillon) et serrez bien le bouquet pour obtenir une masse compacte, plus facile à couper. Hachez les feuilles très très finement avec un couteau très bien aiguisé. Faites de même avec la menthe.

  • 5

    Ajoutez les herbes dans le saladier, mélangez le tout, arrosez d'huile d'olive, salez, poivrez à nouveau si nécessaire, mélangez et servez !

Informations Complémentaires

Un plat léger et parfumé

À ne pas confondre avec le plus répandu taboulé oriental, cette recette est d’origine Libanaise comme son nom l’indique. Contrairement à la préparation de son cousin oriental, le taboulé libanais ne nécessite pas de semoule en guise d’ingrédient principal. Ici, c’est le boulghour accompagné de persil haché qui est mis à l’honneur.

Si ce plat est aujourd’hui un classique de la cuisine libanaise, il n’a pas toujours connu ce sort. Dans l’ancien temps, c’était un mets de fête que l’on servait seulement lorsqu’il y avait des invités et que l’on mangeait au goûter, accompagné d’un thé. C’est donc un plat synonyme de partage.

Littéralement, en arabe, le mot taboulé signifie « assaisonnement » ou encore « épicé » selon le contexte dans lequel il est employé. Un mot qui fait donc référence à la façon de préparer ce mets : en mélangeant des épices.

Comme toutes les recettes célèbres, le taboulé a connu des centaines de variantes. Même le plus classique des taboulés libanais diffère d’une famille à une autre. Cependant, cette recette contient quelques éléments indispensables que l’on retrouve systématiquement, comme le persil coupé grossièrement, l’huile d’olive et le citron.

À la portée de tous, la recette ne demande que quelques ingrédients et très peu de préparation. En entrée ou un plat principal, c’est devenu, avec le temps, un incontournable sur la plupart de nos tables, même en France. Si vous n’avez jamais testé ce plat, vous serez surement surpris par la simplicité et fraîcheur de celui-ci, idéal pour l’été et formidablement diététique.